Du lundi 14 janvier au samedi 09 mars 2019

Lundi au Samedi à 20h30

Réservez votre placeRéservez votre abonnementAccès abonné

Le comédien Bruscon a entrainé sa petite troupe familiale sur les chemins de croix de la décentralisation théâtrale. Auteur, acteur, metteur en scène, il vitupère contre l’humanité, partagé entre amour et haine de l’art dramatique servi par l’abnégation de sa femme (qui tousse) et de ses deux grands enfants, anti-talents patentés.

Thomas Bernhard se régale dans cette (auto) fiction drolatique à conduire son héros dans l’impasse d’un village, au fin fond du bout de monde. Ils entrent donc pour jouer une nouvelle fois la comédie et n’en sortiront pas. Car voilà que l’heure fatidique de la représentation sonne pour Bruscon comme l’apocalypse.

Mais la comédie mise en musique par Thomas Bernhard donne à ce chant du cygne des airs d’opérette qui fait vaciller la métaphysique du malheur pour faire joyeusement résonner la voix des philosophes comiques.

ESPACE PRESSE
Téléchargez le Dossier de Presse